IG Magazine, Hors-Série spécial Zelda

Après un excellent hors-série centré sur les anecdotes et autres trivias dans le jeu vidéo, IG Magazine s’attaque à une véritable légende pour son deuxième hors-série : Link et sa princesse Zelda. Plutôt risqué compte tenu du nombre de fans de la saga, qui plus est quand ils ne laissent passer aucune erreur.

Pas de surprise sur la forme : même maquette qu’à l’accoutumée, mais le mook laisse plus de place aux « véritables » articles que d’habitude, j’entends par là que le tout manque un peu d’interviews. On retrouve trois grandes parties principales : la première s’intéresse aux jeux de la saga, chacun bénéficiant d’un article largement illustré dévoilant un certain nombre d’anecdotes, insistant bien sur ses spécificités et ses différences par rapport aux précédents titres de la série. Un travail parfaitement mené qui n’oublie pas les épisodes les plus méconnus (et qualitativement bien moins bons), et qui n’insiste pas trop sur les références (même si bien évidemment, ils sont un peu plus détaillés vu les améliorations qu’ils ont apporté). Le tout servi par une objectivité sans faille, de plus en plus rare quand on aborde des séries aimées du grand public. Un joli panorama de la série pour la première moitié du volume, qui se permet même de parler du futur Skyward Sword.

La seconde partie s’attache un peu plus précisément à tout ce qu’il y a de marquant dans l’univers du champion d’Hyrule : musique, thème du voyage dans le temps omniprésent dans la série, évolution de quelques personnages marquants ou essentiels comme les fées ou Tingle ou tout simplement les codes qui régissent une « bonne » aventure de Zelda, toute une galerie d’articles très plaisants à découvrir. Bien sur, tous n’ont pas la même importance et je regrette, par exemple, qu’un article sur la chronologie des épisodes de Zelda n’ait pas été beaucoup plus détaillé tant il y a de choses à dire, les quatre malheureuses pages étant déjà bien entamées par les illustrations.

C’est la troisième partie qui m’a un peu chiffonnée : consacrée aux héritiers, copies et autres jeux influencés par la saga japonaise, celle-ci n’apporte finalement pas grand chose. On y croise quelques titres plus ou moins connus mais aucun d’eux n’obtient plus de quelques lignes pour être mentionné. Plutôt qu’un vague listing, il aurait été intéressant de rédiger un véritable article insistant de façon peut-être plus générale sur les codes qui se sont transmis de générations en générations. Avec son cahier d’artworks (magnifiques d’ailleurs), on a plus l’impression d’avoir une partie « bouche trou » qui regroupe ce qui n’avait pas sa place ailleurs pour augmenter la pagination plutôt qu’à une vraie conclusion. C’est une broutille tant le reste est de très grande qualité, mais une petite déception tout de même. Au contraire, l’idée d’avoir permis à tous les rédacteurs de s’exprimer sur son épisode préféré est une chouette idée pour terminer le volume, qui montre que finalement chacun perçoit différemment cette série d’anthologie, et que son succès est sans doute ici…

Cet IG Magazine est un incontournable pour tout fan de la saga ou pour toute personne désirant en découvrir les rouages principaux, au vu de sa qualité de rédaction et son prix tout mini. Encore une très belle réussite de IG.