[Arrivage] Zeemote, et Loup Solitaire…

Encore une fois, les arrivées ont été nombreuses ce mois-ci dans la boîte aux lettres. Je pourrais parler de ce que j’ai gagné grâce à Fnac Gaming (dont un très joli sweat Assassin’s Creed), de Dark Souls et de Rage qui m’ont gentiment été envoyés par @Roxarmy et @Gohanblog (que je remercie vivement, et allez visiter leurs sites !), du tas de jeux que je me suis offert avant les fêtes (Rayman Origins, Ninja Gaiden Sigma 2…), des pré-commandes monstrueuses et autres Tshirts qui vont bientôt arriver… Mais j’ai choisi de me limiter à deux objets aujourd’hui, parce qu’ils en valent vraiment le coup.

Le premier est une Zeemote. Oui, le nom n’est pas anodin, puisqu’il s’agit ni plus ni moins d’une manette inspirée par la Wiimote de Nintendo, ou plutôt de son Nunchuk. Destinée au gaming mobile, afin d’éviter de jouer via l’écran tactile pas toujours pratique suivant le type de jeu, j’ai été assez surpris par l’objet. Déjà la Zeemote est vraiment petite et tient parfaitement dans la main, le format est adapté à un transport dans une poche et l’objet est vraiment tout léger. Mais surtout, elle est étonnement ergonomique : le joystick est rigide comme il faut, deux boutons sont placés sous l’index et un dernier (souvent lié à la pause) se trouve rapidement même si il est situé en dessous de la manette.

Pour tester tout ça, j’ai acheté l’adaptation de R-Type sur Android, dont le portage a été effectué par DotEmu (dont j’avais déjà parlé ici, et qui m’a envoyé la Zeemote suite à un concours). Outre le fait que la version est parfaitement fluide et vendue à un prix raisonnable (moins de 2€), je dois avouer que jouer à la Zeemote m’a convaincu : si il est un peu déconcertant de jouer avec seulement une main, et sans tenir forcément le téléphone, les déplacements du vaisseau se font de façon instinctive, les temps de réaction sont bien diminués. Pour un jeu où apprendre les patterns est indispensable, l’outil ne déçoit pas et permet de contourner la précision médiocre d’un écran tactile. Par contre, je suis toujours aussi mauvais à R-Type, ce jeu me rendra fou !

Après, je ne sais pas si je m’en servirai pour d’autres jeux, mais l’investissement n’est pas très élevé pour que l’utilisation ne soit qu’épisodique. Dommage que l’alimentation se fasse via piles, vu que la liaison Bluetooth consomme pas mal… Mais c’est une façon amusante de renouveler un jeu culte.

L’autre arrivée me fait très chaud au cœur. J’en ai parlé un peu sur Twitter quand je les cherchais, et quand je les ai reçus. Quand j’étais plus jeune, j’ai passé un nombre incalculable d’après-midi avec les Livres Dont On Est Le Héros, ces livres jeux tout droit sortis des années 80. Outre les Défis Fantastiques, les plus connus, qui offraient une super histoire indépendante à chaque tome, souvent dans un monde médiévalo-fantastique, il existait tout un tas de séries annexes, permettant de rejouer de grands événements historiques, la quête du Graal…

Ma préférée était celle racontant les aventures de Loup Solitaire, le dernier survivant de son ordre de guerriers depuis une attaque de démons venus conquérir le monde. Le plus intéressant, outre la progression du héros qui gagnait des pouvoirs super utiles et les règles un peu modifiées, c’était le fait que tous les tomes se suivaient. Ils pouvaient ainsi se lire indépendamment ou en une seule énorme histoire de 28 tomes racontant toute la résurrection de l’Ordre des Maîtres Kaï. C’était bien écrit et j’ai toujours eu envie de jouer le cycle en entier. Donc je me suis mis en chasse des tomes qu’il me manquait, en espérant en trouver un maximum dans la collection des années 2000 (qui avait de superbes couvertures brillantes). Au jour d’aujourd’hui, vu que je viens de recevoir un gros colis, il ne me manque que quelques livres, 6 pour être précis: les 4 et 5 en ancienne édition (je tiens à conserver le premier cycle en édition d’origine, puisque c’est avec lui que j’ai commencé cette aventure), et 4 de la fin de la série (21, 22, 24 et 25).

Je risque d’avoir du mal à les trouver à un prix mini (les derniers étant très recherchés, il est dur de s’en tirer à moins de 20€ LE TOME), mais je croise les doigts pour les récupérer rapidement. En tout cas, je suis fier de cette petite collection.