Retour de Copenhague

Me revoilà chers lecteurs  ! Je suis de retour de mes 5 jours au Danemark, petit voyage en famille pour découvrir la ville de København-Copenhague, capitale du pays qui compte un peu plus d’un million d’habitants.
A vrai dire, je ne savais pas trop dans quoi j’allais débarquer. Je ne sais pas pour vous, mais le Danemark n’est pas le pays que je connais le mieux, on en entend très peu parler chez nous.

J’ai découvert une ville très très sympathique, encore plongée dans un côté médiéval très appréciable. C’est d’ailleurs très rigolo de se promener dans des boulevards aux constructions très haussmaniennes, et de tomber d’un coup sur une construction plus « rustique » toute en briques apparentes ou de petites maisons en couleur. Une esthétique assez dépaysante qui m’aura bien plu. Et puis, ça m’aura permis (encore une fois) de visiter un certain nombre de châteaux/églises/monuments anciens, chose que j’aime beaucoup faire (et avec les bêtises en famille, c’est encore plus génial). Beaucoup de travaux par contre (sans doute pour préparer la vague de tourisme estivale, dommage)

Finalement, la taille de la ville m’aura pas mal déstabilisée : en trois journées pleines, il est possible d’en faire un bon tour tout en prenant le temps de faire un brin de shopping, et sans courir non plus. Il n’était pas rare que l’on se retrouve au détour d’une promenade près d’un endroit déjà visité. En tout cas, je sais que je ne peux plus me perdre dans le centre-ville que je connais comme ma poche ! Je regrette par contre de ne pas avoir pris beaucoup de photos (pas encore le réflexe) et de ne pas avoir pu immortaliser le quartier de Christiana, sorte de no-man’s land autogéré perdu dans la ville où la vente de drogue se fait à ciel ouvert. Un endroit très particulier, entre la communauté hippie et le bidonville carrément surprenant.

Seule photo posible dans le quartier de Christiania

Le temps aura même été clément tout comme en Écosse, puisque seules quelques petites bruines nous ont dérangé pendant le séjour. Par contre, il a fait vraiment froid : il y a toujours un peu de vent qui traine et qui accentue le froid ressenti, ce qui n’empêche pas les habitantes de Copenhague de sortir en petite jupette et collants.
Sinon, j’ai été émerveillé par la gentillesse des Danois : absolument tout le monde essaie de te donner un coup de main quand ils comprennent que tu es un touriste. Tout le monde te parle en anglais, voire même en français (c’est fou le nombre de personnes qui nous ont glissé quelques mots de la langue de Molière), te traite avec courtoisie dans les restaurants (contrairement à chez nous…) et te laisse prendre ton temps sans râler dans les magasins. Un vrai plaisir !

Côté miam-miam, pas déçu non plus : l’occasion de faire une bonne cure de Carlsberg pendant toute la semaine (et même à l’aéroport pour terminer les restes !). Sinon, dans l’ensemble, j’ai retrouvé des plats dans le style anglais : fish and chips, sauce remoulade… Mais surtout de gros plateaux de spécialités, du hareng servi à toutes les sauces aux boulettes de boeuf, en passant par la salade de pomme de terres et le salami entre autres. Un régal.
Et puis, ça a été aussi l’occasion d’aller chez Burger King, histoire de découvrir le Whopper !

J’ai été sage dans l’ensemble, puisque j’ai évité de dévaliser le magasin Lego du centre-ville malgré une grosse envie (mais je vais craquer très vite je pense…), mais j’ai ramené un petit souvenir d’un parc d’attraction : un joli nounours Dark Vador de chez Build-a-Bear. Un magasin exceptionnel pour les enfants, qui peuvent choisir leur nounours, le voir se faire bourrer devant eux (non, pas de blague !) et choisir tout un tas de vêtements/costumes. Avec un personnel vraiment aux petits soins, un excellent moment de passé !

 Une galerie photo un peu plus large est disponible ici

En bonus-track, une affiche croisée au détour d’une rue et qui m’a bien fait rire