Japan Expo : Day One !

Jeudi 05/07, c’était donc le lancement de la Japan Expo / Comic Con ‘ au Parc des Expositions de Villepinte, que j’attendais depuis un bon moment ! Je ne vous ferai pas l’affront de vous re-présenter les deux salons (vous pouvez toujours jeter un coup d’œil sur « mon » programme ici) mais voici ce qu’il s’est passé dans ma grosse journée…

Il faut dire que je pensais au départ que cette première journée allait être plutôt tranquille et réservée à la découverte des lieux. Petite visite rapide de l’expo Urasawa (photos dans un prochain article) et de l’expo Kaamelott ( qui n’était pas encore officiellement ouverte, donc une jolie exclu !) donc. Sauf qu’une fois en compagnie des nombreux blogueurs rencontrés sur le gigantesque stand Nintendo, tout le monde est un peu parti dans tous les sens, avec moults changements de programme. Et c’était finalement super agréable de rencontrer tout ce beau monde (@Eckoplanet, @Tomsowhat, @Alexislemée qui n’a même pas fait beaucoup de blagues salaces, @kosram avec qui on s’est gentiment trollé, @SoRiddler, @Louloublues, @Icaryojo croisée à l’entrée…), mais surtout que ça parte un peu n’importe comment ! Pas le temps de tergiverser ou de se reposer, c’était de l’action en permanence. D’ailleurs, je n’avais pas imaginé quelque chose de si immense. Moi qui suis en général très à l’aise pour retrouver mes itinéraires, j’ai eu un peu de mal à me repérer durant toute cette journée. Il faut dire qu’avec ces petits pavillons partout, et ce monde, tout n’est toujours pas évident.

En plus de ces repérages, donc, la journée aura révélé deux très très bonnes surprises :

La première est venue dès le début de la matinée, puisque grâce à @Louloublues, nous avons atterri à la conférence de présentation de la nouvelle série des Tortues Ninja produite par Nickelodeon, prévue pour cette automne aux States et chez nous pour début 2013. Petit sac de goodies (le bandeau de Michelangelo !) mais surtout, une rencontre animée par Rich Magallanes, le vice président senior Animation et Nouvelle Séries de Nickelodeon, et par Kevin Eastman, l’un des deux papas historiques des Tortues !

 

Si les premiers designs affichés dans la salle ont eu du mal à convaincre le public présent (même si personnellement, j’aime beaucoup), les premières « vraies » vues extraites de making-of ont eu l’air de rassurer les fans. La série est ainsi intégralement réalisée en images de synthèse, mais avec un rendu qui se veut assez proche d’un comic-book (avec par exemple l’apparition des onomatopées) à l’écran, et devrait appuyer beaucoup plus sur l’aspect « fratrie » qui unit les 4 héros. Les caractères n’ont pas eu l’air de trop changer, à part pour un Leo un peu plus prétentieux, et on devrait retrouver une bonne partie des méchants emblématiques (Kraang, Shredder et son clan du Foot…). Malgré tout, quelques points noirs subsistent : Nickelodeon a l’air de vouloir en faire vraiment une série pour enfant (même si Magallanes a annoncé que ce ne serait pas aux détriment des adultes), Splinter a perdu son côté Yoda et a été relooké… assez bizarrement avec un air Kung Fu Panda, tout comme Kraang, et April est devenue une teenager qui devrait tenir le rôle de 5ème tortue officielle. Bizarre. Mais des quelques trailers vus, avec un Mikey on fire, des combats, des décors réussis et une animation potable, on devrait obtenir un joli résultat. Une série dont j’attends avec impatience les premiers épisodes (sur 26 prévus) pour me faire un jugement plus définitif.

Et avec un brin de forcing en fin de conférence, j’ai pu, toujours grâce à @Louloublues, obtenir une petite signature d’Eastman et échanger quelques mots avec lui. Génial !

La seconde bonne surprise, c’est qu’on a pu aussi assister à la master-class d’Alexandre Astier. Et c’est là qu’on se dit que bénéficier d’une accréditation est quand même une chose géniale : moins de queue, accès prioritaire, et donc des conditions optimales (malgré les caméras !) pour suivre une conférence exceptionnelle présentée par Carrazé et Nigita. La file d’attente (4000 personnes annoncées il me semble) avait de quoi refroidir.

Par où commencer… Dur… J’ai été assez soufflé par le charisme d’Astier en toute circonstance. Ce mec a véritablement une énorme aura. Du répondant, toujours une petite vanne, des anecdotes, un vrai plaisir à écouter, vraiment. Et le voir avec la banane en permanence, chose un peu rare, c’était classe.

Après une première partie de master-class axée sur ses différentes casquettes sur Kaamelott (et une certaine émotion après avoir mentionné les compliments de Pierre Mondy, le César du livre VI), il était temps d’aborder les futurs projets… Et donc le futur de Kaamelott ! La prochaine itération s’intitulera donc Kaamelott : Résistance et s’intéressera ATTENTION SPOILERS DE LA FIN DU LIVRE VI au gouvernement chapeauté par Lancelot depuis sa prise de pouvoir, ainsi qu’aux clans entrés en résistance. Et grosses surprises, c’est sous forme de nouvelles que ce sera publié, même si AA aimerait avoir une partie filmée, sans trop savoir de quelle façon (Websérie? Minisérie? Téléfilm ?) et surtout, sans la présence d’Arthur ! Avec du Bohort voulant (réussissant ?) à devenir plus héroïque, des Karadoc et Perceval voulant assiéger Kaamelott par « en dessous » et donc creusant es galeries durant tout ce chapitre, et un Léodagand privé d’armée, on risque d’obtenir un truc sacrément haut-en-couleur ! Sinon, la BD devrait continuer elle aussi, avec un nouveau tome cet automne/hiver puisqu’AA a pris goût à ce type d’écriture. De bonnes nouvelles !

Les blasons lancés en avant-première sur Twitter

Autre exclu que notre ami TomSowhat nous a obtenu en hurlant un énorme « Le Golden Show » quand Astier disait qu’il ne participait plus qu’aux projets de ses amis généralement (et qui avait l’air d’être un brin déstabilisé, la seule fois de la master-class), il nous a glissé qu’il devrait produire Poulpe et Davy prochainement. Wait and see !

Normalement, la journée de vendredi devrait avoir aussi son lot de réjouissances. Et n’en déplaise aux quelques blasés, j’ai hâte de pouvoir la vivre et de vous la raconter !

Petit bonus : mercredi, pour la journée qui était réservée à mon trajet, mais fallait pas déconner non plus, j’ai fait un petit tour à l’exposition Tim Burton qui est encore à la Médiathèque pour quelques semaines. Si vous avez l’occasion d’y faire un tour, foncez ! Parce que le prix d’entrée a beau être un peu élevé (11€), le parcours est très sympa et retrace bien toute la vie de Burton. Une tonne de documents est présentée, des travaux préparatoires de ses courts-métrages à certains croquis de ses films majeurs en passant par les dessins réalisés dans son adolescence ou sur le coin d’une serviette de restaurant (cette collection est impressionnante !), quelques statuettes, des morceaux de costumes (comme les cagoules en latex des Batman, ou la robe d’Eva Green dans le dernier Dark Shadows…) mais surtout 4 ou 5 films plutôt intéressants, des courts-métrages d’animation très peu vus et quelques films tournés dans son enfance (et dans lequel il joue !) qui révèle encore un peu plus le talent de Burton. C’est très (trop) court, mais l’exposition vaut le coup d’œil. Un peu déçu de ne pas avoir pu repartir avec le livre de ses travaux sous le bras, en rupture de stock, et de ne pas avoir eu le droit de faire quelques photos à l’intérieur de l’expo, mais ceci est une autre histoire…