Japan Expo : Day Four !

Et voilà, c’est déjà le dernier jour des salons Japan Expo et Comic Con’… La fatigue aidant, notre petit groupe de blogueurs fous (Ecko, Alexis, Tom, François…) a fait une croix sur toutes les conférences du jour pour plutôt explorer les quelques stands qui n’ont pas encore reçu notre visite et voir si il ne nous restait pas quelques surprises à découvrir.

9h, et nous voilà lancés dans l’arène. Nouvelle photo sur le stand de Nintendo (oui, poser devant un QR Code géant et embêter les animateurs à nous tirer 5 photos, ça nous a fait marrer) et direction le fond fond fond de la Comic Con’ pour se plonger vers les stands amateurs. Au passage, nous découvrons une mini-exposition Thorgal bien cachée. Grand fan de la série, je m’arrête quelques minutes pour regarder tout ça. Un brin décevante, puisqu’il ne s’agit que de reproductions de pages, cases, couvertures et autres travaux préparatoires mais l’initiative est louable.

Ce sont donc les stands amateurs dédiés aux comics et aux standards de la SF qui ont reçu notre visite ce dimanche matin, avec un nombre de pièces hallucinant ! Et les nerds que nous sommes étaient aux anges ! Des maquettes de Star Wars, d’Alien, de Battlestar Galactica, de Stargate dans tous les coins, des costumes de super-héros sur tous les stands, et d’une qualité franchement impressionnante. Rien à voir avec certains cosplays faits à la va-vite croisés dans les allées. Non, ici, le détail était poussé à son paroxysme, avec un soin ahurissant.

Beaucoup, beaucoup de Star Wars dans ce coin de la Comic Con’, alors que la saga était plutôt absente de la convention jusqu’à présent, y compris dans les costumes. Mais c’est la grande arche de Stargate qui nous a fait plus particulièrement de l’œil (alors que personnellement, je n’aime pas du tout les séries télévisées inspirées du film). Et forcément, nous nous sommes laissés aller à poser devant la porte des étoiles, Alexis et Tom nous livrant d’ailleurs une photo d’anthologie !

Non, ce n’est pas Dr House sur la gauche de la photo…

Mais mon gros coup de cœur de la matinée revient à toute l’exhibition LEGO située non loin de là, en grande partie dédiée là aussi à Star Wars. Des vaisseaux qui me font rêver depuis un moment (ceux qui me suivent sur Twitter peuvent confirmer) montrés au grand public (ainsi que mon petit R2, mais que faisait-il là !!!), mais aussi un grand nombre de scènes des films reconstituées, de la bataille finale de Naboo de l’Episode I à l’attaque d’Endor de l’épisode VI, en passant par pas mal de dioramas illustrant la bataille de la planète Hoth. Le soin apporté à ces vues était là aussi impressionnant, et je n’imagine même pas le casse-tête pour amener tous ces vaisseaux montés sur le lieu de l’exposition sans en abimer un seul. Une collection qui faisait vraiment envie et qui m’a fait revenir quelques années en arrière, bourrée de clins d’oeil et de mises en situation rigolotes.

Deux autres reconstitutions ont particulièrement attiré mon attention : une vue absolument parfaite de la scène finale du film Avengers sorti il y a quelques mois, avec un travail remarquable sur le positionnement des personnages (Hulk bondissant sur le Quinjet, Hawkeye perché dans la tour, et tiens, saurez-vous retrouver Black Widow ?) ainsi qu’une reproduction gigantesque du château de Poudlard, dont quelques endroits laissaient apparaître des scènes de vie de l’école des sorciers. Un boulot titanesque qui mérite le respect.

Il est déjà l’heure de manger, et nous repartons dans l’autre sens. Mais forcément, l’arrêt sur le stand de l’association MO5 est un passage obligé : un grand nombre de consoles rétro et de jeux cultes sont ainsi accessibles, on y trouve du Mario Kart, du Bomberman, et même une vieille borne d’Out-Run. Je me souviens encore de quand j’y jouais en vacances, et que la dame sur le siège passager finissait expulsée de la voiture à cause des accidents… Un stand bien sympa pour redécouvrir de vieux titres bien assis dans un canapé.

Sous l’impulsion d’Alexis qui voulait absolument goûter « les boules chinoises » comme il les a appelées pendant tout le séjour, nous finissons comme la veille au Atsu-Atsu pour manger des Takoyaki. Les Takoyaki, ce sont des sortes de bouchées chaudes faites avec quelque chose qui ressemble à de la pâte à crêpe et remplies au choix de poulpe, crevettes, St-Jacques, légumes… Et la dégustation a été la source d’un grand fou rire, puisqu’Alexis avec ses crevettes, et moi-même avec mon poulpe recouvert de copeaux de poisson séché, nous sommes tombés sur des boulettes « piégées » au goût particulièrement étrange. Et la boulette acide avec le bout de tentacule de poulpe qui reste collé dans la gorge est une expérience assez déstabilisante, surtout quand on se retient de se marrer devant 4 blogueurs qui se moquent. Mais il faut avouer que dans l’ensemble, c’était plutôt bon quoique particulier, une bonne histoire qui restera dans les annales !

La page Urasawa ayant été tournée non sans déception, j’ai laissé tomber le concert d’Hemenway de l’après-midi pour me focaliser sur l’une de mes découvertes. Mais avant tout, passage de nouveau au stand de Davy et Poulpe pour obtenir une nouvelle dédicace, vu que Mr Lemée voulait réussir une « triplette de St-Tropez (pour les fans de Nerdz) en obtenant une triple signature. Je crois qu’ils nous ont vraiment pris pour des fous mais ça été encore un moment très sympa. Et puis, comme ça, j’ai pu me faire dédicacer la bande-dessinée qu’il me manquait, 41€ pour une poignée de psychotropes, et obtenir un joli Spider-Man qui fait des choses avec sa toile. Juste avant de rencontrer les X-Men, yeah, la classe !

Après-midi consacrée donc à ma découverte du salon, le Visiteur du Futur. Après un grand moment d’attente, j’ai pu rencontrer toute l’équipe et discuter quelques minutes. Et je n’ai pas été déçu ! Malgré la fatigue, ça vannait dans tous les sens, ça se chamaillait, ça se taquinait, et quand Raphaël a reconnu Ecko qui jouait les photographes et qui était déjà passé les voir, le pétage de plombs n’était pas loin ! Un excellent moment passé avec eux qui m’ont bien mis à l’aise, et puis, j’ai pu avoir une photo avec Justine et ça, ça vaut toutes les attentes du monde !

J’ai eu ma photo avec Justine \o/

Pour les dernières heures qu’il nous restait à vivre, petit détour par les stands amateurs axés sur le Japon. Mais avant, nous avons tous craqué et sommes retournés… sur le stand Nintendo jouer à Beat the Beat ! Et avec Ecko, nous avons eu le droit de squatter notre propre borne un bon moment pour tâter le mode multijoueur… et nous ridiculiser devant une dizaine de personnes ! A la fois collaboratif et compétitif puisque la réussite ou non de l’épreuve se fait au score total des joueurs, mais avec un score distinct pour chacun des concurrents pour se tirer la bourre, ce mode est vraiment réussi. Il n’y avait qu’à nous voir rire en jouant tellement nous étions paumés pour s’en rendre compte. Ah, et petite info, la JE a vu passé le tournage de la pub du jeu, et il n’est pas impossible que vous ayez une petite surprise à sa sortie…

La fin de l’après-midi s’est donc passée du côté des stands amateurs, avec une tentative en live de battre la run la plus rapide sur Ocarina of Time N64. Toujours très intéressant avec des commentaires en temps réel pour expliquer telle ou telle manœuvre, tel ou tel bug. Ecko nous a ensuite trainé vers le stand Shiness, un RPG en développement qui devrait sortir normalement l’année prochaine sur PC (Steam). Je n’en dirai pas beaucoup plus puisqu’Ecko va nous pondre un article très vite dessus, mais le character-design est très réussi et le système de combat inspiré des jeux de baston très original. Il y a vraiment moyen que ce soit une belle surprise. (Hop, l’article d’Ecko est disponible ici !)

Et voilà, après quelques sprints dans les dernières allées pour dénicher les bonnes affaires, cette JE s’est terminée… En laissant tout un tas de jolis souvenirs en tête, et des rencontres complètement folles. Mais voici quelques bonus pour continuer à voyager, avec les dédicaces de la journée, le pétage de plomb du duo Descraques-Dorin, et les problèmes qu’a eu Alexis avec Sangoku sur le stand Namco-Bandai…